Pharmacien Manager n° 157 du 21/04/2016
 

PRATIQUES GESTION

EN BREF


Désormais, ils peuvent assurer seuls, sans contrôle préalable, certains actes pour le compte de leurs enfants mineurs, tels que l’ouverture et fermeture de livrets, l’investissement dans un contrat d’assurance vie… L’accord préalable du juge reste obligatoire pour les « actes à risque », par exemple, la vente d’appartement dont l’enfant est propriétaire.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Abonnez-vous à Pharmacien manager, la revue pour décider, entreprendre et vendre.


Abonnez-vous
Enquête flash

La rentrée sera-t-elle pour vous l'occasion de mettre en place des nouveautés à l'officine (management, services aux patients, etc.) ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...