Pharmacien Manager n° 156 du 25/03/2016
 

SHAMPOOINGS

Marché

Carole De Landtsheer

Représentant près de la moitié des ventes d’antiallergiques sans ordonnance, les traitements luttant contre la rhinite allergique doivent leur succès au contexte environnemental. mais aussi et surtout à l’aura des marques en lice.


Si, sur le marché de la rhinite allergique, les produits OTC composent une part mineure des ventes, ils répondent précisément aux besoins des patients présentant des symptômes ponctuels et non handicapants au quotidien. La force des références de prescription facultative réside donc dans leur accessibilité. D’autant que nombre de personnes connaissent d’ores et déjà leur type d’allergie et les médicaments qui s’y rattachent après une première prescription du médecin. Ainsi, le taux de prise en charge de la rhinite allergique par un professionnel de santé est de 70 % chez les adultes et de 76,7 % pour les enfants (Arcane Research, Etude rhinite allergique*). « Les patients déjà traités savent gérer leur période de rhinite et n’ont pas forcément besoin de se rendre chez le médecin », confirme Laurent Chadefaux, directeur d’unité thérapeutique chez ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Abonnez-vous à Pharmacien manager, la revue pour décider, entreprendre et vendre.


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...