Pharmacien Manager n° 155 du 24/02/2016
 

TENDANCES

André-Arnaud Alpha

Les caisses où le client scanne et paye lui-même ses articles sont entrées dans les mœurs en grande distribution. Aujourd’hui, elles arrivent dans les commerces de proximité, y compris en pharmacie.


Apparues pour la première fois en France en mai 2004 dans un magasin Casino de Chasse-sur-Rhône (Isère), les systèmes d’encaissement gérés par le client ont été conçus pour des paniers moyens d’une dizaine d’articles au maximum. Dix plus tard, près de 12 000 caisses en self-check out (SCO) seraient installées en France, principalement dans les hypermarchés, mais aussi dans les commerces spécialisés tels que la FNAC, Leroy Merlin, Duty Free… Signe des temps, aux Etats-Unis et en Angleterre, le self-check out est passé des hypermarchés aux commerces de proximité alimentaires pour y prendre en charge jusqu’à 50 % à 70 % des transactions. Malgré des employés craignant pour leur poste et des clients agacés de « faire le travail de la caissière », le self-scanning semble bien parti pour prospérer. Mais pour les responsables de ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Abonnez-vous à Pharmacien manager, la revue pour décider, entreprendre et vendre.


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...