Pharmacien Manager n° 155 du 24/02/2016
 

NEWS

Fabienne Colin

Ingénieur et énarque, Nicolas Colin est aujourd’hui reconnu comme un éminent spécialiste de l’économie numérique. Une (R) évolution qui, selon lui, n’épargnera pas l’officine. Il explique pourquoi la profession a intérêt à appréhender les nouvelles technologies…


« Pharmacien Manager ». Vous expliquez que nous quittons le paradigme de l’économie de masse pour entrer dans l’économie du numérique. Comment cela se traduit-il en santé ?Nicolas Colin. La filière de la santé est composée de très nombreux acteurs : la médecine, la pharmacie, l’assurance…) aux métiers très réglementés. Du coup, sa transition numérique progressera certainement avec lenteur et difficulté, jusqu’à ce que le système bascule à un moment, pour des raisons difficiles à prédire aujourd’hui. P.M. Y a-t-il des signes qui préfigurent ce changement ? N.C. Dans des pays plus accueillants à l’innovation que la France, de nombreuses entreprises numériques investissent dans la filière santé. Cela crée des précédents pour des entrepreneurs d’ici. Deuxième signe, les patients ont commencé à prendre le pouvoir. Ils s’informent en ligne. Ceux atteints d’une maladie chronique ou rare rejoignent ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Abonnez-vous à Pharmacien manager, la revue pour décider, entreprendre et vendre.


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...