Pharmacien Manager n° 155 du 24/02/2016
 

ESTHÉTIQUE MÉDICALE

NEWS

P.C.


L’esthétique médicale ne connaît pas la crise. « L’intérêt des big pharmas pour ce secteur traduit leur évolution vers le bien-être », explique le banquier d’affaires Jean-Yves Coste. Ainsi Nestlé a lancé en 2015 le centre de recherche Shield à Shanghai sur la santé de la peau, Unilever a racheté Dermalogica et Murad, le Chinois Alibaba distribue Filorga en Chine… Sans parler de la mégafusion à 150 milliards d’euros prévue entre Pfizer et Allergan, le fabricant du Botox. En 2014, les fusions-acquisitions dans le domaine de l’esthétique médicale ont atteint 8,2 milliards d’euros, et 4,4 milliards d’euros en 2015, selon l’Imcas, le congrès international de la médecine esthétique qui s’est tenu fin janvier à Paris. La croissance attendue du marché est de 8,5 % en 2016, pour un CA de 7,47 milliards d’euros. ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Abonnez-vous à Pharmacien manager, la revue pour décider, entreprendre et vendre.


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...