Pharmacien Manager n° 153 du 01/12/2015
 

MODERNISATION
STOCK

Spécial back-office

Changement de programme

André-Arnaud Alpha

Que ceux qui cantonnent les robots à l’officine à une fonction de stockage revoient leur jugement. À travers les écrans digitaux, l’offre met aujourd’hui le stock de la pharmacie à portée de main du client…


Emboitant le pas aux enseignes de distribution spécialisées telles que la Fnac ou Leroy Merlin, l’officine amorce le cap de la digitalisation des commerces de proximité. « L’automatisation des points de vente est inéluctable, estime Georges Michel, fondateur et président de la société DA24, fabricant de distributeurs automatiques à partir d’écrans tactiles. Souvenez-vous, jusqu’aux années 80, aucune agence bancaire n’était équipée de distributeur de billets. Aujourd’hui, ce serait difficilement concevable ! ». Démarchant avec succès depuis une quinzaine d’années les officines, les fournisseurs de robots et automates tentent de faire évoluer leur offre et de la mettre au parfum digital. L’idée ? Prolonger le stockage par la présentation des produits. Pour connaître les nouveautés dans ce domaine, nos regards doivent se tourner du côté de l’Allemagne. Patrie de nombreux constructeurs de robots, le pays ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Abonnez-vous à Pharmacien manager, la revue pour décider, entreprendre et vendre.


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...