Pharmacien Manager n° 153 du 01/12/2014
 

ÉDITO

Spécial back-office

Changement de programme

Myriam Loriol


Vous en doutiez encore ? Il est temps de repenser votre back office. Ce n’est pas parce qu’il est relégué à l’arrière qu’il doit être déconsidéré. Au contraire. C’est la tête pensante de l’officine. C’est notamment là – faut-il le rappeler – que s’effectue la gestion des stocks et des commandes. Et aujourd’hui on ne badine plus dans ce domaine dont dépend la trésorerie. Optimiser son back office, c’est aussi garantir les flux de personnes et de produits pour une meilleure prise en charge du client. L’arrière boutique devient non seulement le cerveau, mais aussi le cœur de la pharmacie. C’est dans cet espace que doit battre une organisation sans faille. Pas d’improvisation. Objectifs : gagner en efficacité, en confort… et en rentabilité. Vous trouverez les principales pistes pour y arriver tout au long ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Abonnez-vous à Pharmacien manager, la revue pour décider, entreprendre et vendre.


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...