Pharmacien Manager n° 153 du 01/12/2015
 

REPORTAGE

Myriem Lahidely

Le 12 février 2014 marquera non seulement un tournant mais aussi une victoire dans l’exercice de François Nadaud. À cette date, il réalise le transfert de son officine au côté d’une maison de santé flambant neuve. Un projet qu’il a défendu durant cinq ans.


La création d’une maison de santé était notre seule issue. Le couple de médecins exerçant dans notre village, à Payrac, avait une cinquantaine d’années, il fallait agir avant qu’il parte et qu’il soit trop tard », explique le pharmacien. Son CA plafonnait alors à 890 000 €. En 2008, les titulaires ont cherché à vendre. L’expérience fut amère. « La seule offre que l’on nous ait faite, au bout d’un an, s’établissait à 20 % de notre chiffre d’affaires au motif que les médecins étaient trop vieux et que nous étions trop loin de la ville », se remémore le titulaire. François Nadaud se retrousse alors les manches. Début 2009, le premier objectif du pharmacien a été de fédérer autour de lui les deux généralistes et les quatre infirmières du village, qui se partageaient un local exigu ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Abonnez-vous à Pharmacien manager, la revue pour décider, entreprendre et vendre.


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...