Pharmacien Manager n° 150 du 01/09/2015
 

DOSSIER

François Pouzaud

Non, toutes les petites officines ne sont pas foutues ! Certaines d’entre elles constituent encore des trésors de rentabilité, à condition de bien verrouiller son projet. Et, comme le montre notre dossier, il n’y a pas d’âge pour s’y épanouir.


Miser sur les petites pharmacies a-t-il encore du sens aujourd’hui ? Car bon nombre d’entre elles ferment leurs portes, victimes de la nouvelle logique économique : un réseau moins dense mais des pharmacies plus fortes. Le discours sur la pérennité promise aux seules pharmacies de plus de un million d’euros les enterrerait chaque jour un peu plus. Mais toutes ne sont pas vouées à un funeste destin. Des pharmaciens continuent d’en faire l’acquisition. En province, dans l’Ouest, Matthieu Béliard, du cabinet POD, le confirme : « Elles ont représenté la moitié des cessions réalisées par le cabinet sur 2014. » Selon Oliviers Desplats, président du groupement CGP, « les pharmacies de proximité sont importantes pour les soins de premiers recours et le lien social, il y a une volonté partagée des syndicats et des pouvoirs publics ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Abonnez-vous à Pharmacien manager, la revue pour décider, entreprendre et vendre.


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...