Pharmacien Manager n° 150 du 01/09/2015
 

MARCHÉ

Carole De Landtsheer

POUR SOIGNER L’INSUFFISANCE VEINEUSE, LES VEINOTONIQUES SE FONT VOLER LA VEDETTE PAR LA COMPRESSION, TOUJOURS REMBOURSÉE. MAIS ON ASSISTE AU BOOM DES ARTICLES SANS DÉPASSEMENT DU TARIF LPPR. ALORS QUE, PARALLELEMENT, L’OFFRE HAUT DE GAMME SE DÉVELOPPE POUR AMÉLIORER LE CONFORT… ET L’OBSERVANCE.


Après des années de hausses consécutives concomitantes du déremboursement des veinotoniques (en 2008), le marché de la compression veineuse enregistre une progression stabilisée (+ 3,6 % en valeur, cumul annuel mobile à avril 2015, IMS Health). Une croissance « naturelle » pour ce secteur. « La compression répond à une pathologie qui se développe. L’épidémiologie de l’insuffisance veineuse est liée au vieillissement de la population, au travail sédentaire ou effectué debout, mais aussi au surpoids », relate Carole Marty, directrice marketing chez Sigvaris. La compression c’est aussi « le seul traitement reconnu et remboursé dans la prise en charge de la maladie veineuse », rappelle Clémence Le Levreur, responsable marketing chez Thuasne. Selon IMS, les ventes des articles de compression représentent un chiffre d’affaires de 398,78 millions d’euros, contre 156,83 pour les veinotoniques, en baisse de 3,5 %. AFFAIRE de ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Abonnez-vous à Pharmacien manager, la revue pour décider, entreprendre et vendre.


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...