Pharmacien Manager n° 150 du 01/09/2015
 

TENDANCES MANAGEMENT

Peggy Cardin-Changizi

Priorité au bonheur et au bien-être des salariés. C’est la doctrine adoptée par des entreprises - de plus en plus nombreuses - pratiquant le « happy management », laissant à leurs équipes le pouvoir décisionnel. économiquement, ça marche ! Explications.


Que les adeptes du paternalisme ou des décisions imposées aux équipes se remettent en question. Certains entrepreneurs ont choisi d’accorder à leurs salariés la liberté et la responsabilité d’entreprendre. L’objectif n’est autre que de favoriser l’épanouissement des employés… et de l’entreprise. Ces nouveaux patrons audacieux, mis sur le devant de la scène par le documentaire Le Bonheur au travail diffusé sur Arte en février dernier, ont délibérément choisi de pratiquer le « happy management ». « Il ne s’agit pas d’un modèle, ni d’une recette, mais d’un état d’esprit voire d’une philosophie d’entreprise », précise Isaac Getz, professeur de management et auteur du livre Liberté & Cie : quand la liberté des salariés fait le succès des entreprises. Et d’assurer que « le système traditionnel fondé sur une hiérarchie pyramidale et une bureaucratie étouffante (formulaires, procédures, ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Abonnez-vous à Pharmacien manager, la revue pour décider, entreprendre et vendre.


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...