Pharmacien Manager n° 149 du 01/07/2015
 

PRATIQUES

QUESTION


Quand peut-on vraiment affirmer qu’une maintenance s’avère trop onéreuse ? Réponse : quand son coût est supérieur au bénéfice du service rendu. Selon Sébastien Ropert, directeur général chez WinPharma, la maintenance n’est pas une question de prix mais de rapport qualité/prix. « Un service est toujours trop cher si la qualité n’est pas là. » Toute la difficulté consiste donc à évaluer le service rendu sans forcément avoir à le tester en cas de panne. ÉVALUER la qualité du serviceSans qu’il y ait à régler un gros dysfonctionnement, la qualité de service se juge d’abord par la réactivité de la hotline, la qualité des réponses et la capacité à résoudre des problèmes en live. N’hésitez donc pas à appeler vos interlocuteurs et à leur poser différentes questions au sujet du matériel. Pour évaluer la rapidité ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Abonnez-vous à Pharmacien manager, la revue pour décider, entreprendre et vendre.


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...