Pharmacien Manager n° 148 du 28/05/2015
 

NEWS

ÉCLAIRAGE

Peggy Cardin-Changizi

Si les marques de distributeurs $mdd % ont tendance à s’essouffler en gms, sur le circuit officinal les feux sont au vert. depuis quelques années, les groupements de pharmacies misent sur ces vecteurs de fidélisation. Et font évoluer leur offre vers plus de cosméticité


Au plus fort de la crise, les marques de distributeurs n’ont cessé d’avoir la cote en grande distribution. Aujourd’hui, si les produits Marque Repère (Leclerc), Carrefour ou Auchan restent présents dans les Caddie de 84 % des consommateurs français, la proportion est moindre. En effet, après plusieurs années de croissance continue, les MDD ne dépassent pas 30 % du marché des produits de grande consommation. Elles seraient même en recul. Une étude Nielsen publiée en janvier dernier met en évidence une perte de parts de marché de 0,3 % en 2014, une tendance à la baisse depuis 2 ans. Pour autant, les MDD n’ont pas dit leur dernier mot. Si les offres standard sont en perte de vitesse, les gammes bio progressent de 5,8 % et celles dites premium de 1,4 % (Nielsen). Par ailleurs, ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Abonnez-vous à Pharmacien manager, la revue pour décider, entreprendre et vendre.


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...