Pharmacien Manager n° 147 du 21/04/2015
 

MISE AU POINT

PRATIQUES

ACTUS

F.R.-V.


Cette année en mai, 4 jours fériés vont coïncider avec des jours ouvrables. Seul le 1er mai est obligatoirement chômé (et payé), sauf si la pharmacie est désignée par le service de garde pour assurer la continuité de l’approvisionnement en médicaments de la population. Si le jour férié tombe un jour de repos pour le salarié, ce dernier ne peut exiger une quelconque compensation (indemnité, report du jour férié à une autre date…). D’une année sur l’autre, le hasard du calendrier peut être favorable à l’employeur ou au salarié. Les 8, 14 et 25 mai, le titulaire reste libre d’ouvrir ou de fermer. Dans les deux cas, il n’y a pas de modification sur la fiche de paie. Mais, s’il ouvre, un repos compensateur doit être accordé au salarié. Il sera d’égale ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Abonnez-vous à Pharmacien manager, la revue pour décider, entreprendre et vendre.


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...