Pharmacien Manager n° 145 du 12/02/2015
 

LABOS ÉTHIQUES

L’événement

François Pouzaud

N’en déplaise aux laboratoires de princeps, ils ne sont plus considérés par les pharmaciens comme de vrais partenaires. Explications et révélations d’une enquête du pôle Santé des Échos Études, en exclusivité dans « Pharmacien Manager ».


Paradoxe ! Le métier de pharmacien se transforme depuis que la loi HPST est effective : les pharmaciens trouvent l’envie, l’énergie et les ressources nécessaires pour évoluer dans le sens d’une meilleure prise en charge du patient. Mais, contre toute attente, les laboratoires de princeps restent à l’écart de ces évolutions, alors qu’ils pourraient se poser en partenaires privilégiés des pharmaciens dans leurs nouvelles missions. La récente enquête des Échos Études réalisée par Celtipharm, et révélée par Pharmacien Manager, apporte un éclairage sans concession sur les opinions et les attentes des titulaires vis-à-vis des laboratoires éthiques. Premier enseignement : les relations se distendent. C’est en tout cas la perception des pharmaciens. « Ces relations sont de moins en moins fréquentes depuis trois ans pour près de la moitié des titulaires interrogés et, lorsqu’elles sont plus ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Abonnez-vous à Pharmacien manager, la revue pour décider, entreprendre et vendre.


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...