Pharmacien Manager n° 145 du 12/02/2015
 

PHR

L’actualité

M.L.


Sur les 13 % des Français qui possèdent un objet connecté de santé, seuls 10 % les utilisent. Les résultats de ce sondage PHR/Ifop mené en janvier dernier montrent aussi que le pharmacien n’est pas forcément la personne à qui on pense pour analyser les données d’un objet connecté. Seuls 3 % des sondés le jugent compétent dans ce domaine. Pas de quoi démotiver PHR dans la poursuite de son partenariat avec l’enseigne Lick, spécialisée dans les objets connectés. « On aide nos adhérents dans le référencement mais on veut surtout qu’ils deviennent référents en matière d’interprétation des données », précise Lucien Bennatan, président du groupe. L’heure de l’expertise et du service a sonné pour PHR. Et de lancer ce mois-ci les box Les Intégrales Santé et Les Intégrales Bien-Être. Soit des boîtes vendues 50 €, ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Abonnez-vous à Pharmacien manager, la revue pour décider, entreprendre et vendre.


Abonnez-vous
Enquête flash

L'Ordre des pharmaciens propose de créer une catégorie de médicaments « à prescription pharmaceutique ». Ce sont des produits listés mais qui pourraient relever du conseil officinal. Y êtes-vous favorable ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK