Pharmacien Manager n° 145 du 12/02/2015
 

GMS

côté marchés

C.N.

Les gammes de cosmétiques à base d’eau thermale sont incontestablement l’apanage de la pharmacie. Mais pas la prise en charge des peaux sensibles. Avec Mixa, la grande distribution n’a pas à rougir…


Les soins inspirés du thermalisme ne réussissent qu’en circuit pharmaceutique. En témoigne l’échec cuisant d’Evian qui, il y a quelques années, s’était essayé à l’eau minérale naturelle en pot en grande distribution, et n’a pas fait long feu. « Ces eaux qui se sont développées sans agrément ont bel et bien échoué car elles n’avaient pas la légitimité médicale attendue par les consommatrices en quête de produits sécuritaire pour leur peau sensible », raconte Thierry Logre, P-DG des laboratoires Jérodia. Aujourd’hui, le groupe Sarbec, propriétaire de la licence Evian, ne distribue plus que le seul brumisateur d’eau. Pourtant, une marque a réussi le challenge de se développer sur la catégorie des peaux sensibles. Mixa se positionne depuis toujours sur ce créneau – rappelons qu’aujourd’hui, en France, 60 % des femmes déclarent avoir la peau ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Abonnez-vous à Pharmacien manager, la revue pour décider, entreprendre et vendre.


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...