Pharmacien Manager n° 145 du 12/02/2015
 

PHILIPPE VINCENT FONDATEUR DE RETAIL & DETAIL SOLUTIONS

côté point de vente

interview

Fabienne Colin

Impliqués dans leur mission de profession de santé, les titulaires n’appliquent pas forcément les bons codes de la commercialité. Et si vendre un peu de tout pour satisfaire tout le monde était obsolète ? Le point avec le consultant Philippe Vincent. Philippe Vincent


« Pharmacien Manager » : La grande distribution est très puissante face aux marques, est-ce un rapport de forces souhaitable en pharmacie ?Philippe Vincent : Même si les grands groupes mondiaux comme Unilever, Nestlé ou Coca ont plus de poids que les petits producteurs, la grande distribution a eu raison de ne pas laisser la main aux marques. Elle est passée à un marketing d’enseigne et au « category management ». La stratégie de catégorie implique de réfléchir à ce qu’on va vendre, à ce que le client veut acheter, rayon par rayon : santé, hygiène, orthopédie… Pour l’enseigne comme pour le pharmacien, il s’agit d’identifier une stratégie d’offre, de choisir ce qu’on va apporter à son client, pour le satisfaire dans ses besoins au quotidien. L’offre est la source de tout. La pharmacie est un métier de ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Abonnez-vous à Pharmacien manager, la revue pour décider, entreprendre et vendre.


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...