Pharmacien Manager n° 145 du 12/02/2015
 

côté entreprise

fiche pratique

François Pouzaud

Le pharmacien qui décide d’acquérir les murs de l’officine a le choix entre les intégrer dans son actif professionnel ou les inclure dans son patrimoine privé. L’essentiel de ce qu’il faut savoir pour prendre la bonne décision.


Inclure les murs dans le patrimoine privé Il s’agit, dans ce scénario, de créer une SCI. L’intérêt se situe sur le plan patrimonial. N’étant pas dans l’actif d’exploitation, les créanciers éventuels ne pourront pas y avoir accès. Les associés détenteurs de parts ne sont pas en rapport direct avec les biens immobiliers. De ce fait, les parts sociales ont leur régime et leur valeur propres, ce qui signifie que la cession, même intégrale, des parts de SCI relève du régime des cessions des parts sociales. De plus, la SCI facilite le règlement successoral de son vivant. Attention ! Seules les charges locatives et les intérêts d’emprunt sont déductibles des résultats de la SCI. L’immeuble n’est pas amortissable et les frais d’acquisition ne sont pas déductibles. Les revenus fonciers de la SCI étant généralement ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Abonnez-vous à Pharmacien manager, la revue pour décider, entreprendre et vendre.


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...