Pharmacien Manager n° 144 du 15/01/2015
 

Dossier

Fabienne Colin

Les titulaires de la Pharmacie du Pressoir ont tout repensé pour transformer une officine désuète en un point de vente spécialisé en parapharmacie.


En reprenant la Pharmacie du Pressoir à Épernay, en 2011, Émilie Charles et Clémence Viau ont d’emblée imaginé son potentiel en parapharmacie. « Elle est située dans un environnement très féminin, près de Sephora et Marionnaud. De plus, la ville ne comptait aucune para et aucune officine spécialisée dans ces produits », se souvient Émilie Charles. À l’époque, malgré son look désuet et sa petite surface de vente (50 m2, CA 2010 : 1,1 M€), cette pharmacie référençait déjà Furterer, Galénic, Avène, La Roche-Posay, Vichy, Nuxe et même… Garancia. Ces marques, toutes conservées, ne généraient que 10 % des ventes. Dynamiques, les deux associées ont commencé par lancer des travaux pour moderniser le front office… Toutes les descentes sont réservées à la para, sauf deux (véto et phyto). Elles ont aussi épluché la presse professionnelle pour ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Abonnez-vous à Pharmacien manager, la revue pour décider, entreprendre et vendre.


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...