Pharmacien Manager n° 144 du 15/01/2015
 

côté point de vente

Peggy Cardin-Changizi*, Myriam Loriol**

En arborant le concept Lafayette en mars dernier dans son officine de Suresnes, Patrick Prioux l’a transformée en un point de vente couru pour ses prix. Non sans risque. Chronique d’une mutation prometteuse.


Patrick Prioux n’est pas du genre à s’endormir sur ses lauriers. A près de 65 ans, le titulaire aurait pu tranquillement prendre sa retraite. Mais la conjoncture – mêlée à son envie de bouger – en a voulu autrement. En mars dernier, son officine fut la première à porter les couleurs de l’enseigne Lafayette en Ile-de-France. Avant même Paris ! Implantée à Suresnes, près de La Défense, à quelques kilomètres de la capitale, elle est située dans la cité-jardin, un quartier populaire mêlant logements sociaux, écoles, commerces, mais aussi des constructions neuves.Dans cette zone à l’âme de petit village, la concurrence entre officines est vive. Mais Patrick Prioux, suresnois de surcroît, aime les défis. Quand il rachète la pharmacie en 2001, il en est déjà à sa quatrième installation après Nogent-sur-Marne (Val-de-Marne), Paris ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Abonnez-vous à Pharmacien manager, la revue pour décider, entreprendre et vendre.


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...