Pharmacien Manager n° 144 du 15/01/2015
 

Dossier

Myriam Loriol

Ils ne sont pas installés en centre commercial. Pourtant, les titulaires qui témoignent dans notre dossier ont tous misé sur la parapharmacie. Sans pour autant perdre leur casquette de professionnel de santé. Récits de stratégies gagnantes.


À l’heure où le pharmacien est amené à réaliser de plus en plus de missions de santé publique, certains titulaires croient dur comme fer au potentiel de la parapharmacie. Démarche à contre-courant ? Dévalorisation de leur rôle de professionnel de santé ? Les pharmaciens que nous avons rencontrés sont tout simplement pragmatiques. En partant du principe que le chiffre d’affaires et la marge sur le médicament remboursable baissent, ils exploitent le rayon cosmétiques comme un levier de croissance. Ils n’ont pas forcément des parts de para dépassant 30 %, mais ils ont décidé de soigner ce secteur. Et, contrairement à une idée reçue, leur officine ne se situe pas en centre commercial. Comme quoi, on peut être installé en centre-ville, voire en périphérie, et cartonner dans ce domaine.Pour cela, bien sûr, il faut ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Abonnez-vous à Pharmacien manager, la revue pour décider, entreprendre et vendre.


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...