Pharmacien Manager n° 143 du 02/12/2014
 

dossier

Fabienne Colin

Prendre l’envol de l’enseigne. C’est aujourd’hui vraiment le cas d’à peine 15 % des officines françaises. Pourquoi pas plus ? Et quelles sont les motivations des titulaires qui ont passé le cap ?


Si, depuis longtemps, on parle d’enseignes en pharmacie, force est de constater qu’elles ont du mal à émerger aux yeux des consommateurs. Selon une enquête OpinionWay/Pharmacien Manager de 2013, seuls 49 % en connaissent l’existence. Cette visibilité limitée est sans doute liée à une certaine timidité des pharmaciens à véhiculer haut et fort les couleurs de l’enseigne. En d’autres termes, à se mettre au pas… Serait-ce également les groupements historiques qui n’auraient pas osé imposer les règles d’une enseigne à leurs adhérents ? Des adhérents qui n’en voyaient pas la nécessité tant que leur trésorerie était au vert… Mais les choses sont en train d’évoluer. Est-ce le début d’une révolution ? Est-ce la disparition annoncée des pharmacies Dupont ou du Marché ? Depuis l’automne 2013, on a vu tour à tour ouvrir des officines ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Abonnez-vous à Pharmacien manager, la revue pour décider, entreprendre et vendre.


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...