Pharmacien Manager n° 143 du 02/12/2014
 

POINT DE VUE

côté entreprise

en bref

François Pouzaud


Pharmacien Manager : En tant qu’acteur de la répartition, vous vous élevez contre le modèle d’achat en direct. Quels sont vos arguments ? Joffrey Blondel : Pour savoir si le direct apporte une réelle plus-value de gestion, il convient d’en décortiquer les coûts cachés. Pour cela, nous avons réalisé une étude et voici ce qu’il en ressort. Sur la base d’un coût horaire moyen chargé du titulaire de 38 €, de 100 rendez-vous dans l’année d’une durée moyenne de 60 minutes, le coût d’un an de négociation est de 3 800 € (12,5 jours). Le coût annuel de passage des commandes est estimé à 2 470 € (8 jours), celui du traitement des commandes au coût horaire du préparateur (20 €) à 3 470 € (22 j), le coût annuel de traitement des factures et des litiges à 2 470 € (8 jours) et le ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Abonnez-vous à Pharmacien manager, la revue pour décider, entreprendre et vendre.


Abonnez-vous
Enquête flash

Votre rémunération a-t-elle baissé en 2017 ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK