Pharmacien Manager n° 141 du 30/09/2014
 

côté entreprise

patrimoine

Marie Pellefigue

Une donation permet d’aider vos enfants à démarrer dans la vie tout en optimisant votre fiscalité. Mais attention, des règles très strictes régissent ces « coups de pouce », et vous devez les respecter, au risque de voir votre succession se transformer en pugilat !


Votre aîné va investir dans son premier appartement, le cadet envisage une année d’études à l’étranger et le benjamin l’achat d’une voiture. Pour les aider, vous pouvez leur consentir une donation. L’intérêt d’une telle opération ? Outre le coup de pouce que vous leur apporterez, vous anticiperez la transmission de votre patrimoine dans les meilleures conditions fiscales. Attention, ne vous débarrassez pas pour autant de toute votre fortune pour faire des économies d’impôts, car il est impossible de revenir sur une donation. Conservez donc toujours assez de patrimoine pour assurer vos vieux jours, sans devoir faire appel… à la générosité de vos enfants. En France, le Code civil interdit de déshériter ses enfants. Chacun d’entre eux dispose d’une part minimale sur votre patrimoine. Si vous ne respectez pas ces règles, votre famille ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Abonnez-vous à Pharmacien manager, la revue pour décider, entreprendre et vendre.


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...