Pharmacien Manager n° 141 du 30/09/2014
 

DÉRÉGLEMENTATION

l’actualité

F.P.


En cette période d’incertitude face au projet de loi sur les professions réglementées, la ministre de la Santé a redit toute son hostilité personnelle à la suppression du monopole des pharmaciens. Pas sûr que cela suffise à convaincre Emmanuel Macron, ministre de l’Economie et des Finances, déterminé à faire bouger les lignes sur la vente en GMS des médicaments sans ordonnance, l’ouverture du capital des officines à des investisseurs extérieurs, les règles d’installation… A l’heure où nous bouclons, les arbitrages ne sont pas encore rendus, mais une chose est sûre : la profession avance unie. Une fois n’est pas coutume, tous les syndicats, l’Ordre mais aussi les groupements sont sur la même longueur d’onde. Tous ont soutenu la journée d’action du 30 septembre dernier lancée par l’Union nationale des professions libérales (UNAPL) ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Abonnez-vous à Pharmacien manager, la revue pour décider, entreprendre et vendre.


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...