Pharmacien Manager n° 141 du 30/09/2014
 

GMS

côté marchés

C.N.*, M.L.**

Plus de 8 fois plus important qu’en pharmacie, le marché du teint en grande distribution ne baisse pas la garde. Scène de multiples lancements, il ouvre la voie aux textures de plus en plus fluides et pratiques.


Avec plus de 150 M€ (source IRI), le segment du teint en GMS n’est vraiment pas une niche ! Le magot, relativement stable, est détenu à 70 % par les fonds de teint. L’Oréal, leader avec Gemey-Maybelline et L’Oréal Paris, mène la danse. Contrairement à la mode actuelle, ces deux marques misent plus sur le résultat maquillage que sur les bénéfices soin. Elles séduisent aussi les plus petites bourses avec des prix autour de 15 euros (versus 30/40 euros en sélectif et 20 euros en officine). Les acteurs de la grande distribution visent les plus jeunes, également en développant des formules non comédogènes mais surtout de nouvelles gestuelles. Citons L’Eau de teint de L’Oréal Paris, dont la galénique prometteuse d’ultralégèreté et de praticité est recherchée par les 20/30 ans. Natural Beauty, la marque ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Abonnez-vous à Pharmacien manager, la revue pour décider, entreprendre et vendre.


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...