Pharmacien Manager n° 140 du 02/09/2014
 

côté équipe

Yves Rivoal

Dans une zone touristique, frontalière ou à forte identité communautaire, le recrutement d’un pharmacien étranger peut se révéler intéressant. Retour d’expériences.


Avec 1 247 inscrits à l’Ordre, le nombre de pharmaciens étrangers exerçant en France n’a que très peu progressé en 2013, pour atteindre 1,7 % des inscrits. « Nous ne sommes pas du tout dans la même situation que la médecine où l’on recrute beaucoup de généralistes à l’étranger afin de lutter contre la désertification médicale, souligne Alain Delgutte, président du conseil central de la section A à l’Ordre. Notre numerus clausus permettant toujours de répondre aux besoins des officines, il n’y a pas d’incitations particulières pour faire venir des pharmaciens de l’étranger. » Armand Gremeaux, directeur de Pharm-Emploi, un cabinet de recrutement spécialisé en officine, a constaté cependant qu’« il y a chez certains pharmaciens étrangers la volonté de venir travailler en France. J’en reçois une quinzaine par an à mon cabinet et réponds ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Abonnez-vous à Pharmacien manager, la revue pour décider, entreprendre et vendre.


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...