Pharmacien Manager n° 140 du 02/09/2014
 

côté équipe

tendances

Fabienne Colin

Un dentifrice pour un jeune sans emploi, un café pour un retraité à la maigre pension, des monnaies à l’échelle d’une commune… De nouvelles formes de solidarité locale font leur chemin au sein des commerçants, et notamment des pharmaciens. Zoom sur un phénomène qui prend de l’ampleur.


Au café Le Zèbre à pois, situé dans une rue piétonne de Rouen, un curieux tableau orne le fond du bar. Là s’accumulent des tickets de caisse estampillés d’un prénom. Dans cet établissement, chaque client a la possibilité de payer un café et d’en régler un dsecond à destination d’un nécessiteux de passage. On appelle ce système le « café en attente », ou « café suspendu ». La tradition vient de Naples en Italie et en train de remonter vers le nord de l’Europe. Si l’économie solidaire et sociale va se structurer avec la loi en discussion à l’Assemblée nationale, d’autres formes de solidarité émergent dans les entreprises classiques. Engager la conversation « Nous avons offert 500 cafés depuis avril 2013, et 480 ont été servis », explique Olivier Lenoble, le patron du Zèbre à pois. « J’ai ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Abonnez-vous à Pharmacien manager, la revue pour décider, entreprendre et vendre.


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...