Pharmacien Manager n° 140 du 02/09/2014
 

dossier

Yves Rivoal

Dans un contexte de compression des marges, le MAD peut constituer une véritable bouffée d’oxygène. Confirmation auprès de pharmaciens qui ont pris ce segment en main avec brio, malgré la concurrence des prestataires de santé à domicile…


Vieillissement de la population, réduction des durées d’hospitalisation, pathologies de plus en plus lourdes à gérer au domicile… Tous les ingrédients qui concourent au développement du maintien à domicile des patients sont aujourd’hui clairement identifiés. « Si l’on se fie aux données de remboursement fournies par l’Assurance maladie, on estime que le marché du MAD a atteint 600 M€ en 2012, souligne Jean-Philippe Alosi, délégué général de la Fédération des prestataires de santé à domicile. Mais si l’on y ajoute les services médicotechniques délivrés à domicile comme l’assistance respiratoire, la nutrition ou la perfusion, on atteint alors un chiffre d’affaires de 2,5 milliards d’euros. » C’est tout ce périmètre que couvrent aujourd’hui les différents prestataires de santé à domicile (PSAD) qui se partagent, avec les pharmaciens, un secteur d’activités devenu très concurrentiel. Des ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Abonnez-vous à Pharmacien manager, la revue pour décider, entreprendre et vendre.


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...