Pharmacien Manager n° 139 du 30/06/2014
 

éditorial

Myriam Loriol


Les temps changent, le métier de pharmacien évolue. Et le profil des consommateurs est en pleine mutation (lire notre événement page 4). Les lignes définissant la limite entre client et distributeur sont en train de bouger. Avant, on proposait un produit à la vente. Point barre. On ne se posait pas la question du canal de vente. Mais ça, c’était avant. Aujourd’hui, les canaux de distribution sont multiples (Web, magasins physiques…) et se mêlent entre eux. Les points de vente – y compris la pharmacie – deviennent connectés. J’en veux pour preuve les officinaux qui témoignent dans notre dossier (page 14). Avant, les pharmaciens vendaient beaucoup de préparations et n’avaient aucun problème de trésorerie. Mais ça, c’était avant. Car nul n’a pu ignorer les progrès de la médecine, la concurrence de la ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Abonnez-vous à Pharmacien manager, la revue pour décider, entreprendre et vendre.


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...