Pharmacien Manager n° 138 du 27/05/2014
 

LES HOME TESTS

Marché

Carole De Landtsheer

Pratiques et anonymes, les home tests méritent l’attention des officinaux. Le secteur, porteur, va à l’avenir profiter de la vogue des objets connectés. Chouchoutez-le au niveau du conseil. Et ce, dès maintenant !


Ce que l’on nomme les « home tests » ou autotests, à pratiquer chez soi, sont regardés comme autant d’éléments d’orientation diagnostique qui ne se substituent pas, cependant, aux examens de biologie médicale. Et ils ne remplacent pas le diagnostic du médecin. Pour autant, le marché qu’ils forment pourrait considérablement gagner en importance D’abord parce que la palette des home tests ne cesse de s’élargir (par exemple, des autotests de dépistage du VIH devraient, notamment, être livrés, en officine, durant l’année 2014). Ensuite, parce que leur usage correspond à nos modes de vie contemporains: simples, pratiques (on évite, dans un premier temps, une prise de sang souvent remise au lendemain), rapides et confidentiels. Et pour Marie-Pierre Barré, directrice de Pharmapolitan, société fournisseur d’autotests en officine, leur développement viendrait « renforcer les missions de ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Abonnez-vous à Pharmacien manager, la revue pour décider, entreprendre et vendre.


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...