Pharmacien Manager n° 137 du 18/04/2014
 

Pratiques management

Face au client

Claire Frangi

Les associations de consommateurs épinglent régulièrement des produits qu’elles jugent toxiques. Comment réagir quand ils sont vendus à l’officine, comme les lingettes pour bébé ?


Comment ne pas s’indigner que des fabricants saturent leurs produits de molécules allergisantes, d’antibactériens ou d’antioxydants, toxiques voire perturbateurs endocriniens, surtout lorsque ceux-ci sont destinés à nos bébés ? » A l’automne dernier, l’UFC Que Shoisir alertait le grand public sur la présence de ces composés dans 26 lingettes et 6 laits de toilette.S’informer Forcément, les mamans prennent peur et sont prêtes à boycotter certains produits s’il s’agit d’assurer la sécurité de leur bébé. Pour les informer justement, le premier réflexe du pharmacien doit être de contacter l’ANSM. Mais à propos des lingettes, l’agence se réfugie derrière le fait d’avoir porté la question devant l’Union européenne. Heureusement, s’informer sur les tests réalisés reste possible (il suffit de lire notre article !). Dans le cas des lingettes, l’association de consommateurs a fait mesurer en laboratoire ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Abonnez-vous à Pharmacien manager, la revue pour décider, entreprendre et vendre.


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...