Pharmacien Manager n° 137 du 18/04/2014
 

Pratiques management

Face à face

Fabienne Colin

Grégory Reyes est l’un des rares universitaires à s’intéresser au management de l’officine. Quel rôle joue l’identité du titulaire sur sa façon de considérer son métier ? Comment les groupements interviennent dans la gestion d’une officine ? Il nous livre les premières conclusions de ses recherches.


« Pharmacien Manager » : Vous avez travaillé sur l’identité des titulaires. Quels sont leurs profils types ? Grégory Reyes : Il existe deux cas de figure. Du fait de son double statut, le pharmacien va osciller entre le professionnel de santé, investi d’une mission de santé publique pour laquelle il a une vocation, et le commerçant, un métier qu’il apprend sur le tas. Il fait évoluer ses pratiques selon où il se positionne entre ces deux extrêmes.P.M. : Comment organiser son entreprise en fonction de son identité ? G.R. : D’abord, il faut prendre conscience de cette double identité et de cette tension, avant d’orienter sa pratique et son organisation vers l’une ou l’autre. Celui qui se reconnaît prioritairement comme professionnel de santé doit gérer son entreprise dans une logique de proximité. Cela nécessite de développer ses compétences techniques ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Abonnez-vous à Pharmacien manager, la revue pour décider, entreprendre et vendre.


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...