Pharmacien Manager n° 137 du 18/04/2014
 

JOURS FÉRIÉS CHÔMÉS

Pratiques management

En bref


Trois jours fériés jalonnent cette année le mois de mai et tombent un jeudi. La rémunération du salarié doit être maintenue, même si ces journées sont chômées. L’employeur n’a pas le droit d’appliquer une retenue sur salaire, ni de programmer un rattrapage des journées de travail perdues. Repère : Si, par le hasard du calendrier, le jour férié coïncide avec un jour habituel de repos, rien n’est dû au salarié au titre du jour férié.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Abonnez-vous à Pharmacien manager, la revue pour décider, entreprendre et vendre.


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...