Pharmacien Manager n° 137 du 18/04/2014
 

Ailleurs

Fabienne Colin

Quand Sophie Millet reprend la Pharmacie de Paris à La Baule, l’entreprise ronronne. Après une étude de marché, la titulaire la positionne mordicus comme la spécialiste des plantes. La stratégie permet depuis, une croissance à deux chiffres.


C’est presque sur un coup de tête que Sophie Millet achète la Pharmacie de Paris à La Baule en octobre 2011. A l’époque, elle démarre une nouvelle vie. Quittant la capitale pour la Loire-Atlantique, la pharmacienne, par ailleurs diplômée de l’Institut d’administration des entreprises (IAE), se lance à la recherche d’une officine sur le littoral. « Les touristes vont peu consulter car ils ne connaissent pas les médecins locaux. Pour le pharmacien, c’est valorisant, plaisant et varié », résume celle qui fut diplômée à Nantes et stagiaire sur la côte à Saint-Jean-de-Monts en Vendée.Après sept ans d’exercice à Paris, Sophie Millet rêve de bord de mer. Or on lui propose une multitude d’officines en milieu rural. Alors elle patiente. D’autant qu’elle aime les défis : à 27 ans, elle a vendu sa voiture ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Abonnez-vous à Pharmacien manager, la revue pour décider, entreprendre et vendre.


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...