Pharmacien Manager n° 135 du 22/02/2014
 

COMPLÉMENTS ALIMENTAIRES SANTÉ

Marché

Laetitia Macarri

La minceur ne cartonne plus et la santé est désormais devenue l’avenir du complément alimentaire. Car l’heure est à la prévention. Et pour les acteurs du marché, le mot d’ordre est le même : qualité et preuves d’efficacité.


Un véritable bouleversement. Le marché des compléments alimentaires a revu sa conformation. « Jusqu’à il y a trois à quatre ans, la minceur dominait, d’autant plus que le secteur des compléments santé n’était pas encore totalement structuré, constate Pascal Voisin, directeur OTC chez IMS. C’est l’épisode de grippe H1N1, en 2009, qui a agi comme un booster des ventes, la population étant subitement sensibilisée à la question de la prévention santé. » Aujourd’hui, les segments santé(1) représentent 65 % du chiffre d’affaires des compléments alimentaires en officine et parapharmacie (source IMS, cumul annuel mobile à fin octobre 2013). Première bénéficiaire de cet intérêt pour les produits inscrits dans une démarche thérapeutique, la pharmacie concentre 88 % en valeur et 87?% en volume des ventes des compléments alimentaires santé, tous circuits de distribution confondus (source IMS, ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Abonnez-vous à Pharmacien manager, la revue pour décider, entreprendre et vendre.


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...