Pharmacien Manager n° 135 du 20/02/2014
 

Dossier

Yves Rivoal

Chiffre d’affaires en stagnation ou en berne, marges de plus en plus serrées… Votre pharmacie a, comme tant d’autres, besoin de retrouver un peu d’oxygène. Pourquoi ne pas lui offrir une bonne cure de diététique et nutrition ?


De manière générale, les pharmaciens exploitent mal le potentiel du marché de la nutrition, qui pourrait pourtant constituer pour eux une véritable source de revenus », juge Loïc Bureau, directeur d’IFAS, un organisme de formation et de conseil spécialisé dans la diététique et la nutrition. Les officines ont devant elles une opportunité de développer leur marge, leur expertise. A condition d’en prendre conscience ! Diététique minceur, nutrition sportive, nutrition entérale ou micronutrition, quel sera votre choix ? 1• Reprendre goût aux marchésGage de réassurance« Si l’on braque les projecteurs sur la diététique minceur, les pharmacies ne captent que 10 % d’un marché estimé à 120 M€ par an, très loin derrière la GMS (65 %) et les autres canaux de distribution que sont la vente directe, la vente par correspondance et Internet et les magasins spécialisés dans la remise ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Abonnez-vous à Pharmacien manager, la revue pour décider, entreprendre et vendre.


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...