Pharmacien Manager n° 134 du 23/01/2014
 

L’actualité


La nouvelle taxe de 20 % sur la remise concédée aux pharmaciens sur les ventes directes de médicaments prescrits remboursables a été jugée conforme par le Conseil constitutionnel. Le dépôt de 12 000 pétitions de pharmaciens par l’UNPF et l’USPO n’aura donc servi à rien. Le préjudice économique pour l’officine est estimé à au moins 25 M€.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Abonnez-vous à Pharmacien manager, la revue pour décider, entreprendre et vendre.


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...