Pharmacien Manager n° 134 du 23/01/2014
 

Tendances

Claire Frangi

Ils sont 15 milliards aujourd’hui et seront 80 milliards en 2020. Ce sont les stars du salon Consumer Electric Show ce mois-ci à Las Vegas. Les objets connectés débarquent dans nos vies et s’immiscent en pharmacie.


Ce n’est plus une fiction : les objets communiquent. Connectés, ils permettent à leur utilisateur de pratiquer ce qu’aux États-Unis on nomme le « quantified-self » (la mesure de données personnelles, leur analyse, puis leur partage via téléphones portables, tablettes, ordinateurs). Grâce aux objets connectés, un grand nombre de mesures médicales comme celle de la tension ou du poids — et bientôt du cholestérol — peuvent désormais être prises chez soi et partagées avec une ou plusieurs personnes. À en croire un sondage Ifop de décembre 2013 en partenariat avec l’Atelier BNP Paribas, 11 % des Français (5 millions) possèdent au moins un objet connecté. Et 12 % n’en ayant pas envisagent d’en acheter un dans les trois prochaines années, doublant ainsi le marché, Après la balance Withings connectée en wi-fi à Internet, une foule d’autres objets ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Abonnez-vous à Pharmacien manager, la revue pour décider, entreprendre et vendre.


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...