Pharmacien Manager n° 134 du 23/01/2014
 

COMMUNICATION

Marché

Carole de Landtsheer

Sur un marché où l’automédication prime, la publicité grand public bat logiquement son plein. Tous les acteurs s’affairent à vanter leurs produits — voire leur gamme — pour soigner rhume, irritations de la gorge et toux. Le plus vite possible…


Halte aux éternuements intempestifs et autres raclement de gorge ! S’il est un trait commun aux communications menées, c’est bien celui de la rapidité d’action. « Dès les premiers signes… », « Aussitôt… », « Faut faire vite… », « Drill Drill » (qui retentit à la manière d’un rappel sonore), la terminologie employée met l’accent sur l’urgence à enrayer le mal dès les premiers symptômes. Le soulagement délivré et le retour à une vie normale (« Avec Rhinadvil Rhume, rien ne peut m’arrêter ») sont le pendant de ces campagnes centrées sur l’action des produits. Les spots se succèdent, principalement, entre octobre et février, période frileuse et porteuse de tous les germes. Mais plus uniquement. Les marques Lysopaïne et Drill s’affichent en été quand les climatisations et autres ventilateurs soufflent sans discontinuer. La télévision est le premier canal utilisé, la presse, ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Abonnez-vous à Pharmacien manager, la revue pour décider, entreprendre et vendre.


Abonnez-vous
Publicité

Publicité


Revue
Publicité

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums

Publicité

Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...