Pharmacien Manager n° 122 du 06/11/2012
 

côté point de vente

et ailleurs ?

Peggy Cardin-Changizi

L’enseigne française de thé part à la conquête des femmes actives et urbaines de 30-50 ans avec un nouveau concept de point de vente qui laisse place à la dégustation. Une modernité qui respecte les codes « russes et chics » de la maison.

Fondée en 1867 à Saint-Pétersbourg, la maison de thé Kusmi Tea s’est établie à Paris en 1917 avec un atelier-boutique avenue Niel dans le XVIIe arrondissement. Rachetée en 2003 par Sylvain Orebi, ex-négociant en cacao et café et président d’Orientis, l’ancienne marque russe passe alors à la vitesse supérieure. Distribution, packaging, production…, tout est remis à plat. Depuis 2006, sept autres boutiques ont ouvert dans les quartiers de prestige de la capitale et six en province. Son président veut en faire « la première marque mondiale de thé haut de gamme et dépasser les 100 millions d’euros d’ici à 2016 », contre 17 millions réalisés en 2011 et 24 prévus pour cette année.Force est de constater que la concurrence des marchands de thé en France est peu importante. Citons Mariage Frères ou ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Abonnez-vous à Pharmacien manager, la revue pour décider, entreprendre et vendre.


Abonnez-vous
Enquête flash

L'ordonnance sur le réseau va-t-elle être utile pour votre projet d'installation ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK