05/02/2014 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..

Les ventes de pilules de 3e et 4e générations ont quasiment baissé de moitié (45 %) en 2013, soit un an après la mise en garde de l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) sur la prescription de ces médicaments. Cette catégorie n’occupe plus, désormais, que 22 % des ventes de pilules contraceptives, contre 45 % en 2012. Une partie des prescriptions s’est reportée vers les implants et les stérilets, dont les ventes ont progressé de 27 % l’an dernier.




Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...