Le Moniteur des pharmacies n° 3204 du 16/12/2017
 

Expertise

Questions de comptoir

YOLANDE GAUTHIER 


réponse L’espèce Curcubita pepo regroupe aussi bien des courges, courgettes et citrouilles comestibles que des coloquintes à visée ornementale. La confusion est possible au potager comme dans les commerces. L’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) fait état de 353 personnes intoxiquées par la consommation de courges amères en l’espace de cinq ans. La toxicité des espèces non comestibles est principalement digestive, avec une action purgative drastique. Elle serait liée à la présence de molécules amères et cytotoxiques appelées cucurbitacines. Les symptômes (diarrhée, vomissements) apparaissent le plus souvent quelques heures après l’ingestion. Ils peuvent persister plusieurs jours. Source : bulletin Vigil’Anses n° 3, octobre 2017.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Enquête flash

L'augmentation du point salarial de 1,6 % est-elle suffisante ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK