Le Moniteur des pharmacies n° 3204 du 16/12/2017
 

Temps Forts

Ouverture


Selon une étude réalisée par l’association Soins aux Professionnels de Santé (SPS) en octobre et novembre 2017, 25 % des professionnels de santé interrogés ont déjà eu des idées suicidaires au cours de leur carrière en raison de leur travail, quelle que soit la tranche d’âge considérée. Les officinaux ne font pas exception à la règle, en particulier ceux exerçant en milieu rural : le quart des pharmaciens interrogés reconnaissent avoir eu des idées suicidaires dans le cadre professionnel et le tiers d’entre eux en ont déjà parlé à quelqu’un.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Enquête flash

L'augmentation du point salarial de 1,6 % est-elle suffisante ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK