Le Moniteur des pharmacies n° 3204 du 16/12/2017
 

FINANCEMENT

Services

Transactions

FRANÇOIS POUZAUD  

Le recours à l’emprunt obligataire permet de mettre en place, en complément d’un financement bancaire classique, des obligations convertibles en actions (OCA). Mode d’emploi.

Les obligations convertibles en actions (OCA) sont utilisées lorsque les conditions octroyées par les banques sont difficiles à satisfaire et que le jeune acquéreur manque de fonds propres. Ce sont des titres « hybrides » car ils ont vocation à donner droit au capital, c’est-à-dire que le porteur du titre peut décider de transformer le titre de dette en capital quand il le souhaite pour profiter d’une hausse de l’action. En pharmacie, cette conversion n’est pas juridiquement possible. C’est pourquoi, en plus du taux de rémunération de l’emprunt obligataire, le titulaire emprunteur devra payer une prime de non conversion permettant d’augmenter le rendement de l’obligation, lorsqu’il décidera de sortir de son officine ce véhicule d’investissement. 1 Choisir son partenaire  financier Pour commencer, il ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Enquête flash

L'augmentation du point salarial de 1,6 % est-elle suffisante ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK