Le Moniteur des pharmacies n° 3201 du 01/12/2017
 

Expertise

Phytothérapie

CHANTAL OLLIER 

Réputée comme plante médicinale depuis le I er siècle et utilisée en liquoristerie, la gentiane ne doit pas être confondue avec le vératre, très toxique.

DESCRIPTION Plante herbacée spontanée poussant en Europe dans les prairies d’altitude, la gentiane se distingue par sa tige haute et robuste (jusqu’à 2 m) et ses feuilles épaisses, ovales, sessiles, opposées à 5 à 7 nervures saillantes et incurvées. Au sommet de la tige, les feuilles plus petites et embrassantes enserrent un verticille de fleurs jaune vif. La racine brun-jaunâtre, charnue, peut mesurer jusqu’à 1 m de long et peser à l’état frais 7 kg. PRINCIPAUX CONSTITUANTS Sécoiridoïdes (2 à 8 %) responsables de l’amertume : gentiopicroside, amarogentine. Xanthones (jusqu’à 1 %, à l’origine de la couleur jaune, nombreuses dont gentisine et isogentisine. Sucres : saccharose, gentiobiose ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Enquête flash

Pensez-vous que le conseil soit de qualité dans les officines ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK