Le Moniteur des pharmacies n° 3201 du 01/12/2017
 

Expertise

Dialogue

NATHALIE BELIN 

Notamment indiqué dans le traitement de la fièvre et des douleurs chez l’enfant et l’adulte, l’ibuprofène fait partie des médicaments les plus demandés en automédication. Retour sur les principaux points à vérifier pour sécuriser sa délivrance.

1 Quel est le contexte ? Delphine, 35 ans : Ma fille de 2 ans a de la fièvre. Pouvez-vous me donner un flacon de Nurofenpro ? Le pharmacien : A-t-elle d’autres symptômes ? - Oui, des petits boutons rouges. Les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) sont à proscrire lors d’infections cutanées ou des tissus mous et notamment en cas de varicelle ou de zona car ils pourraient favoriser la survenue de complications infectieuses. De même, ils sont à éviter en l’absence de couverture antibiotique au cours d’une angine bactérienne ou si l’on suspecte une infection dentaire (extension locale possible de l’infection avec risque d’abcès, de phlegmon péri-amygdalien en cas d‘angine, voire de cellulite ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Enquête flash

Votre rémunération a-t-elle baissé en 2017 ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK