Le Moniteur des pharmacies n° 3201 du 01/12/2017
 

Temps Forts

Ouverture


Le 24 novembre, le tribunal correctionnel de Nîmes (Gard) a rendu son verdict dans l’affaire de fraude fiscale mettant en cause une officine de Remoulins (Gard) et l’éditeur de logiciel Alliadis. Ce dernier, reconnu coupable de complicité de fraude fiscale, écope de 187 500 euros d’amende. Le parquet avait requis 2 millions d’euros. « Le tribunal a considéré que ce logiciel censé corriger des erreurs de caisses, a permis de dissimuler des recettes et de frauder le fisc », résume Me Christian Barnouin, avocat nîmois de la CPAM du Gard, partie civile à l’origine du dossier. Me Olivier Baratelli, avocat d’Alliadis, va faire appel de la ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Enquête flash

Votre rémunération a-t-elle baissé en 2017 ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK