Le Moniteur des pharmacies n° 3199 du 18/11/2017
 

Expertise

Autour du médicament

YOLANDE GAUTHIER 


Que faire pour améliorer les derniers moments des Français ? La Fondation Adréa et l’IFOP ont mené une enquête auprès de 1 019 personnes en septembre dernier et apportent plusieurs réponses à cette question. La prise en charge de la douleur figure au premier rang, suivie par la possibilité de rester à son domicile quand la maladie le permet, et par la prise en charge de la souffrance psychique. Près de la moitié des sondés considèrent qu’il est primordial de faciliter et de développer l’accès aux médecines alternatives et complémentaires (sophrologie, homéopathie, aromathérapie, musicothérapie…) dans les services qui accueillent des personnes en fin de vie. Enfin, le bien-être et le confort de ces personnes passent avant tout par le fait de pouvoir en premier lieu choisir son rythme au quotidien ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous
Enquête flash

Pensez-vous que le conseil soit de qualité dans les officines ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK